Logo

 

News

Défaire sa valise

J'adore voyager. J'adore quitter mes montagnes et les revoir quelques jours, semaines ou mois plus tard, pour les retrouver différentes, plus belles qu'avant. Elles ne changent pas, non, c'est ma façon de les regarder qui change. Elles me semblent plus imposantes, certains détails comiques m'apparaissent et j'ouvre mon regard à leur singularité.

Je rentre d'une toute petite semaine de vacances, et pourtant, les regains ont eu le temps de pousser, certains prés présentent déjà leurs petits "matsons" d'herbe. Mon jardin, lui aussi, n'a pas attendu mon retour pour prendre de l'ampleur. Aussi bien les salades que la mauvaise herbe ont crû ! Mon chat lui-même est plus grand, son regard est moins coquin mais plus affectueux. Il a tellement grandi, que je remarque qu'il n'est pas, contrairement à ce que je pensais, une femelle, mais bien un mâle...

Il faut s'atteler à sortir de sa valise chacun de ces objets qui faisaient notre quotidien. En la vidant et en rendant leur place à ces accompagnants, on redécouvre certaines habitudes, certains objets encombrants auquels on ne prêtait pas attention avant de s'en aller. Le meilleur moment pour s'en débarrasser, c'est donc maintenant ! Dehors les mauvaises habitudes et les trucs.

On garde l'essentiel, comme en vacances. De quoi se vêtir, quelques accessoires pour le plaisir, mais tout ce qui est devenu transparent avant ne doit plus exister après !

30 août 2010

Liste des chroniques


Carnet de route et déroute

News_box

Bienvenue dans mon bac à scrabble.

Lili on the bridge a été un bureau de gestion de projets artistiques et culturels. Aujourd'hui, c'est un carnet de route et déroute.

Simplement.