Logo

 

News

Bar du Rail

Terrasse du Bar du Rail, Miramas en Provence, France, début juillet 2017. J’attends un train pour Arles.

Lui: Je m’assieds avec vous, mademoiselle. Excusez-le, il est fou.
Moi: Il est vraiment fou ?
Lui: Non, on rigole. Il est marrant. On rigole tout le temps ici, sinon, on devient fou. On a parlé sur vous, mais c’est pas méchant.
Au bar: Oh, tu viens ?
Lui: Attends, je drague. Si je rentre, elle file la demoiselle. Un autre café ? J’ai parié que je saurais d’où vous venez.
Moi: Oh, je viens d’un petit village de montagne en Suisse, alors les gars comme vous, j’ai l’habitude. J’ai entendu pire.
Lui: Vous êtes ici en vacances ? Y’a rien à foutre à Miramas. On a juste les arabes et les noirs que Marseille nous refourgue. Avant y’avait les cheminots, on était le deuxième triage de France. Maintenant, y’a plus rien. Alors, pourquoi t’es là ?
Moi: Je suis ici pour les Rencontres photo à Arles.
Lui: Connais pas. Mais y’a pas d’hôtel ici.
Moi: Je loge chez l’habitant.
Lui: Ils sont pas noirs, au moins ? Y’a bientôt des hôtels au Village de marques. Ils sont en train de finir de les construire. Vous avez entendu parler ?
Moi: Non.
Lui: Mais si, le Village de marques, y’en a que deux en France. Un dans la région parisienne et un ici.
Elle: Bonjour Francis.
Lui: Salut Martine.
Elle: Mes condoléances, j’ai lu dans le journal. Ton beau-frère, ça va ?
Lui: T’as qu’à lui demander, il est dedans. Et plus besoin de me faire la bise, tu colles.
Bon, qu'est-ce que je disais ? Le Village de marques, c’est un village où y’a que des magasins. Vous avez internet sur votre machine ? Regardez, c’est magnifique.
Moi: Mais, il y a des gens qui habitent dans ce village ?
Lui: Non, que des magasins. Et bientôt, trois hôtels.
Moi: Il a été fabriqué de toutes pièces, sans que personne n’y vive ?
Lui: Oui madame. Et c’est magnifique. Regardez je vous dis. Tapez images dans votre machine. Et puis ce qui est magnifique, c’est que sur les 800 personnes qui y travaillent, y’en a 80 de Miramas.
Moi: Que 80 ?
Lui: Ben, y’a bientôt plus personne qui habite ici. Y’a encore quelques gars dans la zone pour le gaz et le pétrole. Sinon, c’est des gars de Montpellier, tout ça. Si vous avez un après-midi de libre, allez-y, au Village de marques. Y’a des navettes. Bientôt, y’aura des gens de toute la France, et même de Chine. Vous verrez, vous trouverez tout là-bas.
Moi: Y’a aussi des navettes pour les Saintes-Maries-de-la-Mer ?
Lui: Ah ? Ça, je sais pas. Allez au Village de marques, vous verrez, c’est bien. Et y’a pas de mouches. Bon, j’y vais. Martine, elle vous regarde mauvais.

Liste des chroniques


3 juillet 2017

Carnet de route et déroute

News_box

Bienvenue dans mon bac à scrabble.

Lili on the bridge a été un bureau de gestion de projets artistiques et culturels. Aujourd'hui, c'est un carnet de route et déroute.

Simplement.